Rechercher un bien immobilier et investir sans apport : est-ce possible ?

Vous voulez savoir comment investir dans l'immobilier sans apport ? En effet, avec un prêt amortissable à 110% et un dispositif Pinel, vous pouvez investir dans l'immobilier sans faire de don personnel, les conditions sont de disposer d’un bon profil et un projet cohérent. Entrons dans le vif du sujet.

Investissement dans un bien ancien pour le louer

En effet, chaque investissement immobilier a sa propre contribution. Par conséquent, vous devez d'abord assurer votre interlocuteur que vous pouvez rembourser le prêt. Vous devez donc :

Lire également : Quels sont les avantages à choisir des plaques funéraires en forme d'arche ?

  • lui présenter une hypothèse de loyers perçus réaliste,
  • faire une liste des frais annexes : assurances, travaux, impôts, charges de copropriété,
  • évaluer l’effort d’épargne mensuel que vous êtes apte à consentir.

Avant d'accorder un prêt éligible, la banque évaluera votre situation financière comme suit : votre capacité d'emprunt future ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus. Elle veillera également à ce que vous disposiez de suffisamment d'argent pour vivre. Lisez ici les informations supplémentaires.

Enfin, vous n'êtes pas obligé d’être propriétaire d’une résidence principale. Les locataires répondant à tous ces critères sont éligibles à un financement à 110% pour la réalisation du projet.  

Dans le meme genre : Qui finance les entreprises ?

Grâce au dispositif Pinel

Choisir un investissement locatif Pinel est une possibilité supplémentaire de contracter un crédit immobilier sans acompte. Sachez cependant qu'il vous faut un contrat de longue durée 6 à 12 ans avec votre propriétaire. 

Par conséquent, il est essentiel que votre situation soit stable. La loi Pinel prévoit aussi des plafonds de loyer applicables. Ainsi, voyez si le loyer que vous percevez est encore suffisant pour rembourser la majeure partie de votre prêt. 

Achat bien déjà loué

En vous concentrant sur les propriétés déjà louées, vous savez à l'avance combien de loyer, vous recevrez réellement, vous pouvez donc vous concentrer sur votre dossier de crédit. 

 À noter que la banque ne prend en compte que 70% du loyer pour décider d'autofinancer le prêt à partir des loyers perçus. Les 30% restants sont normalement déduits et correspondent aux frais liés au bien locatif : travaux, charges de copropriété et bien d’autres.

 

 

Copyright 2023. Tous Droits Réservés